Comme vous l’avez sans doute suivi, j’étais au Salon Livre Paris qui s’est déroulé du 17 au 20 mars 2016. J’ai été invité à dédicacer Dyablès sur le stand du Ministère des Outremers.

Beaucoup de personnes se sont arrêtés pour lire la quatrième de couverture, voire tenter une petite lecture. Sans surprise, ma démarche a surpris, intrigué mais beaucoup ont tenté l’expérience d’entamer la lecture.

La première rencontre avec la version écrite de la langue, pour celui la pratique depuis longtemps à l’oral, s’est finalement avérée moins difficile qu’il pourrait sembler. Et nombreux sont ceux qui ont sauté le pas et sont repartis avec un exemplaire dédicacé de Dyablès.

Au total au cours des quatre jours, le Salon aura accueilli plus de 3.000 écrivains, mais un seul pour son roman en créole !