CaribCreoleNews, rapporte sur sa page Facebook que « Gaston Samut, secrétaire général de l’Union Pour la Libération de la Guadeloupe, a déclaré qu’à partir de ce [23 octobre 2021] le drapeau de l’UPLG est légué à la nation Gwadloup et au peuple Guadeloupéen. »

Alyans Nasyonal Gwadloup, indique dans sa charte, « Nous reconnaissons le drapeau proposé par l’UPLG, comme drapeau de la nation. ».

Je suis de ceux qui croyaient que ce drapeau était celui de ceux qui se battent pour la libération de la Guadeloupe. Autrement dit, il implique deux convictions :

  • la Guadeloupe n’est pas une nation souveraine
  • Les guadeloupéens doivent se mobiliser pour qu’elle le devienne

Dans cette perspective, l’adoption du drapeau par d’autres, fédérations sportives, mouvements culturels ou politiques, se comprend comme un pas vers l’appropriation de ces deux convictions.

En 2009, parallèlement au mouvement du LKP, des militants avaient d’ailleurs proposé un nouveau drapeau. Ma position d’alors, qui n’a pas changé aujourd’hui, est que tant que la Guadeloupe ne sera pas libre, je me rallierai derrière le drapeau de l’UPLG. De mon point de vue, dès lors que la Guadeloupe sera devenue souveraine, elle décidera de ses emblèmes nationaux. La question pourra alors être posée d’opter pour un autre drapeau.

Au vu de cette récente déclaration de Gaston Samut, il semble que je me sois trompé. Ce drapeau est maintenant clairement celui de la nation Guadeloupe. Il est donc aussi celui de ceux qui se satisfont du fait que nous soyons une nation sans État, des guadeloupéens qui sont « français, d’accord, mais par libre adhésion« .

Va falloir que je me trouve un autre drapeau.

Dé mal krab…

Je comprends maintenant mieux l’émoi de mes amis de l’ANG, lorsque le drapeau guadeloupéen a été hissé sur le mât de la préfecture de la Guadeloupe à Basse-Terre. En effet, le drapeau ne peut plus maintenant être considéré comme un symbole séparatiste. Il n’est plus le symbole de ceux qui ont été accusé d’atteinte à la sureté de l’état, il n’est plus le symbole de ceux qui se mobilisent pour que la Guadeloupe devienne un état « séparé » de la France. Il est le symbole de la nation Guadeloupe qui existe, au sein de l’état français.

De la même façon que le drapeau européen flotte à côté de celui de la France, le drapeau guadeloupéen devrait pouvoir flotter à côté des deux premiers. Restera à m’expliquer en quoi est-ce pertinent de retirer le drapeau français d’un bâtiment français, mais je m’égare…

Ce qui m’interpelle, est plutôt ce qui suit. Le statut de « Nation sans état » n’est pas reconnu dans le découpage administratif de la France. La France reconnait cependant la Région Guadeloupe, la seule institution qui couvre le territoire dont le président est élu par le suffrage universel (presque) direct… un peu comme un État en fait… Mais là, le drapeau guadeloupéen ne flotte pas.