“Lâche tes cheveux”

Le Ruff EP de l’Atelier Laché Chivé est sorti il y a quelques mois maintenant. Pour ceux qui ne connaissent pas cet Atelier, il consiste en une rencontre un peu impromptue entre des beats et des “lyricistes”, des auteurs-performeurs. Ce rendez-vous est né de la volonté de Alphaaz et EDS, tout deux MCs et Beatmaker. Il est donc inscrit dans la culture Hip-Hop et plus singulièrement la culture du hip-hop des antilles françaises.

Aussi, on y croise beaucoup de rappeurs de Martinique et de Guadeloupe, quelques “toasters” – ou chanteurs de reggae dancehall – et des poetes dont Simone et moi. Rencontre impromptue, ou l’on vient sans prise de tête, détendu, bref, ou on lâche ses cheveux.

“Lanmou, LaPé, Linité é pran-pyé-la”

On pourrait un peu rapidement en conclure que c’est une jam session ou les uns viendraient avec des beats et d’autres avec des lyrics, improvisés ou non. Si cette dimension existe, les ateliers font également vivre les valeurs du hip-hop. En particulier le fait de s’attacher à transformer l’énergie négative en énergie positive. Une des plus belles illustrations est la transformation de “adieu foulard, adieu madras” en beat hip-hop.

Cette chanson, qui raconte la peine d’une créole séparée “pou toujou” d’un marin, a été écrite durant la période esclavagiste, mais reste un classique des accueils de préfets, ministres, et présidents, par des jeunes femmes nubiles en costume folklorique et autres clichés exotiques. Elle a été reprise, entres autres par Moune de Rivel et Henri Salvador. La version “revue” pour les Ateliers est tiré d’un album de Gérard La Viny dont la pochette se passe de commentaires.

Gérard La Viny - Les Antilles Ba Moin Un Tibo, Doudou. Vol. 2

Inutile de vous dire que dès les premieres notes je n’ai pu m’empécher d’exprimer bruyamment les énergies négatives que provoque en moi cette chanson. Vous comprendrez mon agréable surprise en écoutant le beat créé par EDS.

 

Laché Chivé ki non sa !


Tags: , , , , , , , ,

No comments yet.

Leave a Reply