Après “Sé Isidan” et “Gadé mwen an zyé” pour “Ame Nouvelle”, MeeMee Nelzy m’a sollicité pour une nouvelle collaboration pour “Kreyol Seasoning”.

Sur ce projet, MeeMee fait intervenir plusieurs beatmakers originaires des caraibes. Elle a également partagé l’écriture et pour elle j’ai écrit un titre : “On ti fanm kon mwen“.

 

Cette fois-ci MeeMee avait une demande plus spécifique. Elle savait le thème et le titre qu’elle voulait pour la chanson. J’ai été très content qu’elle m’ait sollicité pour une nouvelle collaboration : créer avec d’autres c’est encore plus plaisant que créer tout seul !

Comme à chaque fois avec MeeMee, j’imagine une mélodie pour écrire en m’imprégnant de ce que je crois être son univers. Au final, pourant, je me garde bien de lui dire ou de lui faire entendre ce que j’avais imaginé, pour d’une part ne pas l’influencer ; et d’autre part, avoir le plaisir d’être surpris. Et comme à chaque fois, ça n’a pas manqué : MeeMee a choisi une interprétation totalement différente de ce que j’avais en tête, pour mon plus grand bonheur !

Une des singularité de ce texte réside dans l’écriture des refrains. Je les voulais clairement identifiable tout en progressant aussi avec les strophes.

Très tôt j’ai trouvé la partie qui allait au final être à la fin du refrain :

Ou pé’é jen touvé p’on ti fanm kon mwen
Ki enmé-w kon mwen
Pas pa ni p’on dòt fanm kon mwen

Et plutôt que de l’avoir simplement en répétition durant tout le refrain (le classique “x4”), j’ai préféré lui donné toute sa puissance conclusive en la faisant précéder de quelque chose de différent à chaque fois. Au final les refrains à eux seuls constitue carrément une chanson. Elles amènent un coté décidé et résolu qui contraste avec l’impression plus informative et peut-être plus timide que pourraient donner les strophes.

Vous pouvez suivre MeeMee sur Twitter.


Tags: , , , , ,

No comments yet.

Leave a Reply