Il s’agissait pour moi de confectionner seul l’intégralité de l’objet artistique, et de revendiquer, subséquemment, la capacité de chacun d’entre nous à produire nous-mêmes, pour nous-mêmes, de façon autonome. Elle est concrétisée par une vingtaine de recueils que j’ai fabriqué moi-même, de la couverture à la reliure en passant par la mise en page, ainsi que par une série vidéo en ligne que j’ai filmé, monté et diffusé moi-même sur mon site internet, timalo.com.