Je sais pas pour vous, mais les fautes d’orthographe en créole, ça me dérange. D’ailleurs je l’ai souvent dit. Parmi elles, certaines me hérissent au plus haut point.

Fòt an kréyòl toupatou

Fòt an kréyòl toupatou

1- “EN” et “IN”

IN c’est pour “farin”, “dousin”. C’est le son “ine” de clémentine, maline, carabine.

EN c’est pour “dèmen”, “koudmen”, “chaben”. C’est un son qui a toute sorte d’orthographe en français.
Il faut donc écrire “Fouyapen” et non “Fwiyapin”, mais ça aussi je l’ai déjà dit. Et je vous laisse imaginer ma consternation quand j’ai vu écrire sur une voiture “vwati a pin-la”…

2- Le S

Le S sert chaque fois qu’on entend le son “sss”. Et donc chaque fois qu’on entend “sss” il faut mettre un “s”. Pas d’exception.
Maintenant que c’est clair, je vous laisse compter le nombre de “kou wòch” qu’il y a dans “An mise au poin ça pé fè nou di byen”.

3- Les lettres inutiles

En créole, toutes les lettres se prononcent. Toutes. Pas d’exception. Comme dit Jean-Pierre “pa ni lèt tèbè an kréyol”. Le félin domestique qui vous tient compagnie, sé on chat. Pa bizwen ékri chatt, ni menm chatte. Il faut écrire “chat”. Après le “a” il y a un “t” qu’il faut prononcer.

 

Et vous, quelles sont les fautes qui vous énervent ?


Tags: , , ,

27 Responses to “Les 3 fautes en créole les plus insupportables”

  1. Janko 24 juillet 2013 at 17 h 13 min #

    Way Way WAYYYY i an zafè-ay ! Je viens de découvrir le site …. cool je l’adopte. OUI nou ka fè trôp fôt an kréyol an nou, é apa paskè sé tan nou pou nou pa aprann ékriy, là an ka dakô pou ban nou on pal asi-sa.
    On pil mèsi timal.

    • Manon 1 novembre 2013 at 22 h 30 min #

      On ne dit pas “paskè” car c’est du créole francisé mais plutôt “padavwa”

      • TiMalo 2 novembre 2013 at 11 h 14 min #

        Manon, dapré mwen, dépi i adan diksyonè-la, ou andwa sèvi épi mo-la, ka ou di ?

      • Jala 8 novembre 2013 at 13 h 31 min #

        Mwen dakò épi’w !

      • isa 4 février 2014 at 19 h 24 min #

        SALUT

        MOI CE QUI M ENERVE C’EST QUAND ON FRANCISE LE CREOLE LOL

  2. kowala 24 juillet 2013 at 17 h 58 min #

    Moi c’est plusieurs fois j’ai vu une personne écrire “ail” au lieu de “ay”…. tu style : ” en tchou ail” …. lol

  3. Splinter 24 juillet 2013 at 18 h 07 min #

    Salut,
    Belle analyse, mais je crois que le créole est surtout un langage parlé né d’un contexte historique ou différents peuples de langues et de cultures différentes devaient se comprendre pour collaborer. C’est un langage régional qui diffère d’une région a l’autre en fonction de ses locuteurs et qui n’a donc pas d’orthographe fixe. On ne parle d’ailleurs pas le même créole a Basse-Terre, a Morne-a-l’Eau ou aux Saintes (lol). Lequel est le véritable créole Guadeloupéen? Lequel devrait servir de base a l’orthographe dont vous parlez? Quels sont les documents écrits historiques qui servent de base a cet orthographe? Les romans écrits par les esclaves ou les poèmes écrits par les maîtres? Éclairez moi.

    “Et vous, quelles sont les fautes qui vous énervent ?”: Ce qui m’énerve surtout ce sont les donneurs de leçons qui imaginent détenir une vérité qui n’existe pas mais qu’ils ont inventé pour mieux affirmer leur supériorité.

    En résumé:
    Pani faute en kréol chak moun ka paléye et ecriye jan i vlé!! Arrété fai nou c**é avè sa!!! Si zot pani ayin dot a fai aye aprenn anglé ou chinois, sa au moin ca ké sèvi zot!

    • Makeda 24 juillet 2013 at 18 h 51 min #

      Pas obligé d’être agressif et impoli.
      Je ne pense pas qu’il n’y a PAS de faute en créole, peu importe d’où il vient. Hector Poullet a fait un gros travail sur ça. Par contre, différentes façons d’écrire un mot surement
      Je trouve l’article très très intéressant et aimerai avoir beaucoup d’autres exemples de phonétique et orthographe à appliquer

    • TiMalo 25 juillet 2013 at 7 h 41 min #

      Splinter,

      L’orthographe est toujours une affaire de choix. Les langues commencent toujours par être parlées uniquement. Mais un jour on se pose la question de transmettre des choses a des personnes a qui on ne peut pas parler. Soit parce qu’elles sont trop loin, soit parce qu’elles ne sont pas encore nées. Il faut donc choisir des règles cohérentes pour leur permettre de comprendre.
      Evidemment, il y a des prononciations différentes dans une même langue. Le créole est une langue comme les autres et n’échappent pas à cette règle. Mais l’orthographe ne dit rien de la prononciation…

      Des linguistes se sont penchés sur la question de l’orthographe du créole, il s’agit du GEREC. Ils ont choisi une graphie en 1975 qui a été adopté dans l’enseignement du créole, notamment pour les épreuves du bac. Tout le monde n’est pas d’accord avec ce choix d’orthographe, mais je pense que c’est plus simple pour les élèves si tout est écrit avec la même orthographe. Et c’est surtout pour ça que les fautes m’énervent : elles induisent une confusion pour ceux qui apprennent le créole a l’école.

      S’il arrive que l’orthographe change, comme c’est arrivé plusieurs fois pour le français par exemple, il sera toujours possible de faire une nouvelle édition de mes bouquins. Ceux qui ont deux éditions de “Gran parad ti koud baton”, écrit par Sonny Rupaire, peuvent en témoigner.

    • Shooshoo 1 novembre 2013 at 17 h 45 min #

      mi sé avè dé moun kon vou kè nèg ké toujou dèyè kon talon !! réfléchi avan ou di bétiz ! dayè pou yonn pon moun pa jiréw ni dérèspèktéw ! ou ni dwa pa dakô mé ou pa bizwen kraché si toute moun ! malélivé !!

    • Jimaly 2 novembre 2013 at 17 h 43 min #

      Tu dis n’importe quoi… Inculte ! Le créole a bel et bien une ortographe. Il y a des chercheurs et universitaires qui y ont travaillé et qui y travaillent encore. Au lieu de te précipiter sur l’apprentissage de l’anglais et du chinois penche toi un peu sur ta culture et la langue qui y est liée parce que tu viens de faire preuve d’une ignorance et d’un dédain certains. Nul ne peut prétendre connaître les autres s’il ne se connaît lui même. Cependant si tu tu reniais pas une part de toi même, peut-être n’en serais-tu pas là…. au bas de l’échelle des connaissances des cultures de ce bas monde !

      • isa 4 février 2014 at 19 h 13 min #

        salut

        nous prenons conscience que nous sommes bilingues et plus nous parlons d’autres langues et plus il y a des mots français espagnols (ect) comme driver (anglais) qui font parti du créole …

        Donc apprendre plusieurs langues est une richesse !

    • isa 4 février 2014 at 18 h 47 min #

      Bonjou splinter

      Man pa dako épi-w lè ou ka di nou pé ékri kon nou lé…

      Si man ka fè an lo fot, ou pé pa konpran mwen !

      A nou di sav sa nou lé, mé fok nou ni an fondasion !

      I ni an lo kréyol, nou 10 000 000 kréyol adan planet-la

      Sé pa ayen si nou ni diksionè, nou ka fè dikté et jounen kréyol jodijou

      Fransé-a sé té mèm bagay-la: i té ni patois, langue d’OÏ, langue d’OC, le

      François et aprè vini Fransé-a

      Pour moi BASSE TERRE OU LES SAINTES peuvent conserver leur vocabulaire et leur dialecte, mais il faut une même base grammaticale et comme tout pays région , département , et communes et villages dans le monde lol..Les principes sont les mêmes,

      nb: j’ai appris récemment qu’il existe des textes archivés de colons de l’époque écrivant phonétiquement le créole datant du 18e siècle

      schuss!

    • jankolo 4 février 2014 at 23 h 59 min #

      Bjour Splinter,

      Que tu es sévère !
      Un jour aussi, il a fallu écrire le français (et crois-moi ça n’a pas été facile), l’anglaise et d’autres langues “internationales” ! Alors, où est le problème ?

  4. Mungano 24 juillet 2013 at 20 h 03 min #

    Bjr,

    Je ne comprends pas que l’on s’éprenne sur les fautes à l’écrit, que le parlé et sa syntaxe sont malmenés tous les jours. je parle bien de syntaxe, car dans une langue vivante il est normal que des mots nouveaux entrent tandis que d’autres disparaissent.

    Viendrait-il à l’idée de quelqu’un qui parle anglais de dire :”une voiture bleue” (a car blue) ? Non, mille fois non ! On apprend dès le départ que c’est : “a blue car”.

    Mais en créole cela ne semble gêner personne que l’on dise de plus en plus :”An di bonjour A paul”. Ce “A” qui depuis qques années est apparu pour continuer une “francisation” de la langue qui devient dramatique. Bien sur en créole la bonne syntaxe c’est : “An di Paul bonjou”. Et des exemples comme cela on pourrait en relever cent.
    Du temps de nos grands parents on parlait un créole pur (si l’on peut dire pour aller vite), mais il ne s’écrivait pas. A quoi bon s’échiner à la normaliser à l’écrit si c’est pour avoir un patois, une langue francisée qui aura perdu de sa superbe. Une langue qui n’invente plus par rapport à des situations où il faut son propre génie pour trouver des expression des idiomes ? Exemple de ce génie ?

    “bat dous” = masturbation. Aucun rapport avec le français. Voilà une expression qui pourrait susciter une thèse de doctorat à lui seul…

    La pratiquer. Voilà la seule façon de la sauver. La pratiquer avec et pour nos enfants. Les parents ne peuvent pas continuer à se parler créole et parler français à leurs enfants et en même temps déplorer que le créole se perd.

    L’écrit n’est qu’une standardisation qui s’imposera avec le temps; donc pour moi les fautes à l’écrit aujourd’hui n’ont aucune espèce d’importance vu le peu d’années d’existence de la pratique.

    • isa 4 février 2014 at 18 h 57 min #

      bonjour mungano

      je suis tout à fait d’accord avec toi sauf ton dernier paragraphe…
      Il faut du temps au temps , mais nos enfants et même nous si on francise de trop le créole, le créole perd de son sens !

      Pour moi il nous faut préserver les proverbes et dictons créoles aussi qui sont bien souvent délicats à trouver d’équivalence en français.

      Perso , j’ai besoin de savoir déchiffrer, et de lire le créole avec l,histoire, c’est tout ce qu’il me reste de mes ancêtres lol

  5. greg 7 août 2013 at 11 h 29 min #

    Il existe une orthographe en creole il y a d’ailleurs un dictionnaire creole qui est sortit cest donc quil existe une orthographe, le creole a d’ailleurs ete ajouté en option aux epreuves du bac cest une langue parmi tant d’autre on ne peut donc pas l’ecrire à sa sauce

    • Jala 8 novembre 2013 at 13 h 38 min #

      Bien sûr qu’il y a une orthographe, grammaire…. Je suis éditrice en Martinique et depuis 20 ans j’édite des livres en créole de Guadeloupe, de Martinique, Français et Anglais. Je suis également chargée de cours sur le Campus en LCR (Langue et Culture Régionales) On avance !

      • isa 4 février 2014 at 19 h 03 min #

        ouiiii greg et jala

        an nou ay!et viv kréyol-la !

  6. Mariane soulez 13 août 2013 at 6 h 17 min #

    mézanmi mi bab èvè ti kréyol an nou !
    chak moun ka bay sa i pé kon i pé
    chak moun pé di sa i vlé lè i vlé
    lésansiel sé gadé ti palé an nou
    onlo banélo fè manvèv
    pou ti kréyol an nou vansé
    alos yenki di yo roulo!
    pàs adan tout biten
    fò ni on kòd pou nou tout respèté.
    Sé konsa nou ka rivé konpenn nou
    men nou tout pani mènm konprignèt
    alòs ni sa ki ka pran plis tan ki lézòt
    pou rivé ékri. sé kon timoun lékol.

    • soulez 4 février 2014 at 15 h 02 min #

      Mariane soulez ?
      ou sé moun ki koté?
      fanmiye kokoyé?

  7. Shooshoo 1 novembre 2013 at 17 h 39 min #

    Ce qui m’énerve c’est de voir tous les R changés en W quel que soit le mot par exemple : kribich, onlo mou ka ékri kWibich !!! tchiiip !!
    Par ailleurs pour répondre à ceux qui pensent que le créole peut être écrit comme chacun l’entend, recommandez donc à vos chères têtes grainées d’écrire le français comme il veulent mé pa pliché do a yo lè yo pôté zéwo anlè dikté la.
    Le créole est passé de patois à langue vivante, enseignée à l’université, donc avec une syntaxe, une phonétique et un écrit qui lui sont propres. Cela devrait normalement vous gonfler de fierté, moi c’est fait ! bon week-end.

  8. Orijinal Meaty 3 février 2014 at 21 h 05 min #

    En fait ce n’est pas tant les fautes, que les réponses du type : « le créole est surtout oral » ou « on fait des fautes dans d’autres langues également »…

    Mais si on parle juste d’orthographe en
    1: le in à la place du en,
    2: l’utilisation du C e
    3 le remplacement systématique du R par le W

  9. NICOLE 4 février 2014 at 1 h 23 min #

    ah bon !!?? le créole ne “mérite” d’être parlé que par nous-mêmes alors ?? qu’est ce que c’est que cet. enfermement ? c’est une langue à part entière et bravo à tous ceux qui se battent pour qu’elle vive. Bravo à ceux qui veulent la parler et l’ecrire sur une base consensuellement établie.

  10. auberbabel 3 mars 2014 at 16 h 13 min #

    pour l’instant ce qui me gonfle ce ne sont pas les donneurs de leçon (vous en êtes un autre Monsieur Splinter!), mais plutôt le fait qu’on ne me donne pas de leçon! Je voudrais corriger l’orthographe d’un texte en guadeloupéen et je ne trouve pas de dictionnaire. Si on écrit alos ça veut dire qu’on prononce le s? Je ne vois pas ce que ça a de gênant qu’une orthographe soit cohérente et facilement lisible par ceux qui ne parlent pas bien la langue.

  11. Ignas 19 avril 2015 at 18 h 47 min #

    Fòt-la ki ka ban mwen plis gaz-la an kréyòl-la, sé lè yo ka mèt “w” an plas a “r”. Fo sé moun-la sonjé lé dé ka ègzisté. Mé si ou mèt yonn an plas a lòt ou ka chanjé sans-la. Raché (on dan, zèb…) sé pa menm biten ki Waché (gita, lanmè ka waché…). Pou nou wouvin a Splincter, si i ni rézon lè i ka di , ou pa ka palé menm jan-la dapré koté-la ou sòti la, mé sa pa ka anpéché dè ni on sèl òtograf. Sa ka rann biten-la pli fasil pou tout moun. Adan kréyol-la kon adan tousa ki adan sosyété-la yo ka mèt dé larèl, fo nou dakò épi sa.

  12. Tyèri, on boug Lapwent 1 septembre 2015 at 17 h 31 min #

    Ti ni on pakèt!! Sé la ka rouvin pli souvan la sé sé fen à sé mo la kon -an -en -in, an hay sa tèlman!!! An télman hay on fôt an fwansé, imajiné’w an kréyôl… Lè an ka pansé kè moun goumé pou kréyôl vin konsodéri k’on lang kon fwansé ou byen anglé, pou yo apwann li lékôl, èvè gramè ay etc, sa ka dézolé mwen dè vwè dé-twa ka salôpté, dérèspèkté biten a moun la, sèl éritaj ka rété nou dè zansèt an nou…

Leave a Reply